Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Carnet 2 curiosite

Un peu de tout, beaucoup de moi.


Escale au Luxembourg

Publié par Stain sur 19 Septembre 2012, 15:27pm

Catégories : #my life, #etudier

Escale au Luxembourg

Ce pays méconnu et pas vraiment accueillant.

Aujourd'hui un peu de pub -et de la mauvaise pub, qui plus est- à l'égart de ce petit pays coincé entre France, Belgique et Allemagne qui peut se vanter d'avoir l'un des plus hauts PIB d'Europe. J'ai nommé le Luxembourg, là où opulence et orgueil sont le lot quotidien d'une population faussement accueillante.

Voici une petite liste tout à fait subjective de ce qui caractérise le Luxembourg :

  • Onéreux. Outre les loyers plus élévés encore que dans la capitale française -compter en moyenne un bon 1000€ mensuel minimum pour un studio d'environ 15m²- tout sera payant. Impossible de vous garer sans debourser 1.50€ de l'heure pour votre place de parking, même l'impression d'un simple document administratif en mairie vous sera facturé (compter 6€ pour une déclaration de résidence). Les seuls avantages restent sans doute le prix des carburants, du tabac et de l'alcool avantageux pour les frontaliers. Comptez également une moyenne d'1.50€ pour une simple baguette de pain (qui sera de plus, bien moins bonne qu'une baguette française) et une equivalence tarifaire semblable sur la plupart des produits de consommation basique.

  • Nationaliste. Peu importe votre nationalité, si vous n'êtes pas luxembourgeois vous n'êtes qu'un méprisable étranger. On vous accueillera a coup de "Moien!" (= Bonjour) avant de vous parler avec condescendance si vous ne parler ni luxembourgeois ni allemand. Le service national des bourses, par exemple, vous refusera catégoriquement toute demande sous divers excuses bidons sous prétexte que vous êtes français. -Alors qu'en insistant un peu, vous avez tout à fait le droit de percevoir ces bourses d'un montant maximum de 13 000€/annuel tout de même-. D'autre part, tâchez de garer votre vehicule dans un parking sécurisé, une plaque française risquerait de vous apporter un pneu crevé ou encore un joli tag sur votre carrosserie.

  • Opportuniste. J'en reviens quelque peu à la raison précédente, car j'avais envisagé une formation de type Licence d'Histoire à l'Université du Luxembourg. Cette formation était présentée comme diversifiée, permettant de s'épanouir dans le contexte européen par l'aprentissage de plusieurs langues à savoir français, anglais et allemand (les trois langues officielles du Luxembourg). Après vous avoir chaleureusement soulagé de 200€ de frais d'inscription à l'inscription (dossier qu'ils n'auront même pas prit la peine de lire), vous decouvrirez avec horreur le jour de la rentrée que cette formation ne permet pas l'apprentissage de plusieurs langues.. Mais recquiert d'être déjà multilingue à l'entrée. La majorité des cours étant donné en allemand ou en deux langues differentes. Les frais d'inscription ne sont bien entendu, pas remboursables pour cette "mauvaise information". Il me semble qu'on peut légitimenent parler d'escroquerie.

  • Fastueux. Voilà un pays qui porte bien son nom.. Luxe aux bourgeois. Cela découle forcement sur l'ambiance générale qui peut se ressentir en ville. D'immenses batiments sont à vendre sous l'etiquette de "Demeure de charactère". Lorsque vous garez votre véhicule (une authentique Renault Clio de 1992 pour ma part), attendez vous a vivre dans la peur de rayer la voiture voisine car il s'agit dans 90% des cas d'une BMW ou d'une Porsche.

  • Tolérance zero. Ne vous attendez pas à vous balader tranquillement où a pouvoir poser toutes les questions que vous souhaitez. On vous traitera de manière expeditive. Les gens ne marchent pas, ils courent. Les klaxons rythment votre conduite car vous ne prenez pas les ronds points a 70km/h comme tout le monde et que vous osez éffrontément mettre votre clignotant pour tourner, faisant perdre 10 precieuses secondes au conducteur derrière vous qui lui voulait continuer tout droit. Mefiez vous également des ronds-points, la nuit les luxembourgeois trouvent amusant de les prendre à l'envers.

Mon experience personnelle luxembourgeoise se limitera donc à une simple escale qui m'aura couté bien cher -aussi bien financièrement qu'une perte de temps, puisque mon année d'étude est fichu- pour ne me laisser qu'un gout amer de deception dans la bouche. Les personnes les plus accueillantes que vous pourriez rencontrer là bas seront des étrangers (je songe aux étudiants allemands, français, belges voire iraniens que j'ai pu y rencontrer).

Pas vraiment alléchant, n'est ce pas ?

Photo : Campuse Walferdange, Faculté des Lettres, des Sciences humaines, des Arts et des Sciences de l’Éducation de l'Université du Luxembourg.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents